keller-sculpture

Guide d’achat : comment bien choisir son parquet ?

News
Parquet

Choisir le bon parquet pour votre intérieur n’est pas une décision à prendre à la légère. Le sol fait partie intégrante de l’esthétique et du confort de votre maison. C’est pourquoi il est nécessaire de comprendre les différentes options disponibles sur le marché. Cet article se propose de vous guider à travers les divers aspects à prendre en compte lors de la sélection de votre parquet.

Les différents types de parquets

Avant de vous lancer dans l’achat de votre sol en bois, il est primordial de connaître les différentes sortes de parquets disponibles. Le parquet massif est constitué d’une seule couche de bois noble. Il est robuste et peut durer des décennies s’il est bien entretenu. Grâce à son épaisseur, il supporte facilement plusieurs ponçages et rénovations. Pour connaître le prix d’un beau parquet à l’image de celui décrit plus haut, vous pouvez effectuer des recherches en ligne. Notez aussi que ce type de revêtement offre une authenticité, un charme naturel inégalable, ainsi qu’une excellente isolation thermique et acoustique.

Le parquet stratifié quant à lui n’est pas composé de bois véritable, mais d’un aggloméré de fibres de bois recouvert d’une photographie imitant le bois. Dans la plupart des cas, moins cher que le parquet massif, le parquet stratifié est facile à installer grâce au système de clips ou de colle. Par ailleurs, il est plus simple à entretenir avec une résistance accrue aux taches et égratignures. En revanche, sa durabilité peut être moindre et il offre moins de possibilités de rénovation comparé au parquet massif.

Critères esthétiques

L’apparence de votre parquet joue un rôle significatif dans l’ambiance générale de la pièce. Dans votre choix, veuillez tenir compte des essences de bois. En effet, les essences de bois utilisées ont une influence directe sur la couleur, la dureté et la texture du parquet. Comme exemple populaire de choix d’essences de bois, il y a :

  • le chêne ;
  • le hêtre ;
  • le teck, etc.

La finition du parquet contribue également à son attrait visuel et à sa protection. Parmi les principales finitions, on trouve le verni, l’huilé, le ciré. Tenez aussi compte du format des lames. Cet élément influe aussi sur l’aspect général du sol. Les lames larges donnent une sensation d’espace tandis que les lames étroites ajoutent du dynamisme à la pièce.

Classement UPEC

Le classement UPEC est un critère technique déterminant pour évaluer la résistance d’un parquet selon quatre critères. Il s’agit entre autres de l’Usure (U), le Poinçonnement (P), l’Eau (E) et les Produits Chimiques (C). Le facteur U indique la résistance du sol à l’usure due au passage répété. Un indice U4 correspond ainsi à une excellente résistance pour les zones de fort passage comme les couloirs ou salons. Quant au poinçonnement (P), il mesure la capacité du revêtement à reprendre sa forme après avoir été soumis à de lourdes charges ponctuelles. Un indice P3 ou P4 est supérieur pour les usages intensifs.

Critère important pour les pièces humides, plus l’indice E est élevé, meilleure est la résistance à l’eau. Un indice élevé rend certaines essences de bois, comme le teck, adaptées pour des espaces comme les salles de bains. Enfin, tenez compte des produits Chimiques (C). Ce critère montre la résistance du revêtement face aux agents chimiques tels que les détergents. Un classement UPEC élevé est particulièrement pertinent pour les environnements professionnels comme les restaurants ou les laboratoires où des nettoyages fréquents sont nécessaires.